Semaine nationale de la citoyenneté 

Semaine nationale de la citoyenneté : Un démarrage en toute sportivité

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • mardi 29 novembre 2016 à 22h50min

C’est par un cross populaire que la 13e édition de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC) a débuté dans la soirée du lundi 28 novembre 2016, à Ouagadougou. Organisé par le ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion civique (MJDHPC), ce cadre de promotion du civisme et de la citoyenneté, se déroule du 28 novembre au 3 décembre 2016.

Semaine nationale de la citoyenneté : Un démarrage en toute sportivité

Placée sous le thème : « Civisme et cohésion sociale au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives pour une meilleure préservation de la paix », l’édition 2016 de la SENAC a débuté sportivement. Ce cross populaire a réuni des personnes du troisième âge, élèves, étudiants, travailleurs et personnes avec un handicap autour de la promotion du civisme et de la citoyenneté.

C’est à cœur joie que par petits trots, sur fond de musique du guitariste David Solo, les ‘’crosseurs’’, avec à leur tête le ministre en charge des droits humains et de la promotion civique, Réné Bagoro, ont bouclé la boucle. Partis du rond-point des Droits humains (quartier Patte d’Oie), les athlètes d’un soir se sont dirigés vers Ouaga-inter, ont côtoyé l’échangeur de Ouaga 2000 en direction du rond-point des héros nationaux. Avant de passer devant l’église des Assemblées de Dieu et l’église catholique pour revenir au point de départ qu’est le rond-point des droits humains. Sur place, les coureurs ont eu droit à une séance d’aérobic.

Représentant son ministre, parrain de ce cross, le Secrétaire général du ministère des Sports et loisirs, Francis Nacoulma, confie que la pratique du sport est un droit et comprend que de la SENAC débute par un cross populaire. Il a remercié le ministère des droits humains pour cette initiative et a invité les jeunes à pratiquer le sport afin de sentir le bonheur que cette pratique procure.

Pour le ministre Bagoro, cette semaine débute par le sport pour se mettre en jambe surtout que cela permet aux uns et aux autres d’être en bonne santé et d’avoir un esprit libre pour travailler.« Nous voulons par ce signal appeler les uns et les autres à aimer la pratique du sport », explique-t-il.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

 

Un démarrage en toute sportivité

Ajouter un commentaire

 
×