construction de 100 000 latrines

Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

• lundi 23 janvier 2017 à 21h30min

L’ONG IRC en collaboration avec la direction générale de l’assainissement du ministère de l’eau et de l’assainissement, Water Aid, Eau vive internationale et la fondation KIMI a procédé au lancement de la campagne Fasotoilettes 2017. Une campagne qui appelle à la solidarité citoyenne pour la construction de 100 000 toilettes d’ici à la fin de l’année 2017. C’était ce lundi 23 janvier 2017 à Ouagadougou en présence de Mme Sika Kaboré, Première dame du Faso, patronne de la cérémonie.

Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

Selon les chiffres officiels, au Burkina Faso, ce sont par jour 1400 tonnes d’excréments humains qui sont rejetés dans la nature, avec toutes les conséquences que cela engendre en termes de transmission de maladies et de pollution des sols et des eaux. Ces excréments sont produits par 9,3 millions de Burkinabè qui font encore leurs besoins dans la nature par manque de toilettes, et ce, malgré les efforts du gouvernement et de ses partenaires pour lutter contre la défécation à l’air libre. Cette situation est souvent expliquée par la pauvreté des ménages qui ne peuvent s’offrir des toilettes.

Pour donc apporter sa pierre à la lutte contre la défécation à l’air libre, l’IRC, en collaboration avec ses partenaires a mis sur pied la campagne Fasotoilettes qui constitue une innovation en la matière. Cette campagne consiste selon Juste Hermann Nansi, directeur d’IRC Burkina, à interpeller les citoyens à s’engager individuellement pour la construction de latrines au profit de leurs parents et proches qui ne peuvent se les offrir. « Cette campagne s’adresse en particulier à des citoyens qui ont déjà des toilettes, à des citoyens qui vivent dans les villes, à des citoyens qui ont un minimum de moyens, pour que, eux qui comprennent le bien fondé d’avoir des toilettes puissent soutenir leurs familles au village à sortir de cette situation qui est indigne de la nature humaine. », précise-t-il.

A l’occasion de la cérémonie de lancement de la campagne Fasotoilettes, la première dame a aussi lancé un appel dans ce sens : « Je lance un appel pressant à la mobilisation citoyenne pour qu’avant le 31 décembre 2017, chacun investisse en vue de réaliser des latrines descentes au profit des membres de sa famille évoluant en milieu rural, péri-urbain ou au profit d’un voisin, d’un membre de la communauté. » Elle renchérit : « La solidarité est un socle qui fonde notre vie en société. A ce titre, je voudrais susciter chez vous un grand élan de solidarité familiale qui fera date dans l’histoire de notre pays à travers la construction de toilettes au profit de nos proches et dans toutes les localités où il y a une vie humaine. »
L’IRC et ses partenaires espèrent ainsi la construction de 100 000 latrines d’ici à la fin de l’année 2017.

Sana Bob, ambassadeur artistique de la campagne Fasotoilettes

Pour atteindre l’objectif de 100 000 toilettes construites en fin 2017, diverses activités sont prévues pour sensibiliser les populations. Des spectacles de musique et d’humour, une promotion médiatique de la campagne, la diffusion de supports promotionnels d’affichage, les interpellations régulières des citoyens par des personnalités et célébrités durant toute l’année 2017 et une tombola nationale pour récompenser les efforts des citoyens qui auront construit des toilettes. L’artiste-musicien Sana Bob est d’ailleurs l’ambassadeur artistique de la campagne, pour laquelle, il a composé un titre « tond burkindi » qui interpelle sur la nécessité de construire et d’utiliser des latrines. En plus de Sana Bob, le Ouistiti comedy club initiera des sketchs de sensibilisation.

A cet effet, il a reçu un chèque de 500 000 F CFA des mains de la Première dame pour la préparation de ses spectacles. 
En décembre 2017, une cérémonie sera organisée pour célébrer les résultats qui auront été engrangés au cours de l’année et récompenser également les partenaires et sponsors de la campagne. Une occasion également de procéder au tirage au sort et à la remise des lots de la tombola.
La campagne Fasotoilettes coutera 100 millions de FCFA. 40% du budget sera financé par IRC et 60% par les partenaires et sponsors locaux qui soutiennent la campagne.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Quelques détails sur la tombola

La tombola sera un outil de communication phare de la campagne. L’objectif est de motiver et récompenser les citoyens solidaires. Pour matérialiser leur engagement, les citoyens solidaires seront invités à s’enregistrer à travers un numéro de téléphone court qui leur permettra de communiquer les informations telles que leur identité, le ménage destinataire de la latrine, ainsi que la localité du destinataire. Les citoyens solidaires enregistrés par ce procédé souscrivent ainsi à la tombola qui leur permettra de gagner à la fin de la campagne divers lots de biens matériels qui seront offerts par les sponsors. Les souscriptions des citoyens solidaires à la tombola permettront parallèlement d’évaluer les résultats de la campagne à mi-parcours et à la fin.
Source : Dossier de presse.

 

construction de 100 000 latrines

Ajouter un commentaire